criminalisation de la migration.png

La réaction de Montréal face à la vague migratoire de la Grande famine en Irlande

Cet article fait l’analyse de la réaction de la Ville de Montréal et de ces citoyens face à la vague importante de migrants fuyant la Famine irlandaise dans les années 1840. Le texte est divisé en quatre sections. La première fait comparaison entre les réactions du public face aux évènements des années 1840, et de la crise du choléra de 1832. Suivrait le point sur l’impact économique de la Famine ressentie à Montréal, et sur le chaos politique qui a sévit dû au manque de préparation adéquate de la part des autorités coloniales. En dernier, le texte élabore sur le mécontentement face aux immigrants irlandais qui a perduré pendant des années. Ceci s’est reflété longuement par l’absence, et dans certains cas la négation, de lieu de commémoration en l’honneur des victimes de la Famine. 

Adrianne is a third year undergraduate student who is graduating with a concentration in history at Concordia University. Her academic interests focus on Canadian immigration policies and the polarization of opinions among the public intrinsically linked to the transmission of information in the media and by the ruling class. She also enjoys research on international relations with the Middle East during the Cold War and has a weird fascination for Nicholas II. On a totally different note, she likes to use writing as a creative outlet and owns a College Diploma in fashion design. 

Written by Andrianne Dumont 

Edited by Alexia Parent & Anthony-Vincent Regusa